Comme toujours, j’évacuerai d’office les âneries qui ont pu être dites sur le millésime 2016 par certains auteurs sponsorisés, 2016 n’est pas un très grand millésime. Ni un millésime moyen. C’est un très bon millésime d’ensemble, où il n’y a presque pas de mauvais vins, mais pas non plus beaucoup de très grands vins. En ce sens, il me fait penser à 1989.

 

Tous ceux qui ont passé l’été dans le Sud-Ouest se souviennent du climat chaud d’août, mais les viticulteurs, eux, bénissent la pluie de septembre, qui a relancé le cycle végétatif et permis aux vins de présenter un bel équilibre tannins/acidité. La vendange fut tardive et longue, ce qui me permet de souligner que le réchauffement climatique ne se reflète pas tous les ans dans la vigne, contrairement à une légende répandue. En 1947, on vendangeait en août, en 2016, on vendange en octobre, y a plus de saisons !

 

Autre point que je souhaite mettre en exergue : le volume de la récolte. Loin des dogmes propagés par nos amis journalistes et autres écolos des villes, une grande année est souvent une année abondante. Des 40 hl en rive droite, des 54 hl en rive gauche, voilà une année qui réconforte le viticulteur bordelais nécessiteux. La plus grosse vendange des années d’après-guerre n’est-elle pas 1982 ? Quand la Nature donne, il faut prendre, et mon conseil est donc de se garnir en 2016.

 

Le caractère du millésime est dans l’ensemble très agréable, avec beaucoup de fruit et des tannins soyeux. Quelques vins sont taillés pour la grand’route du vieillissement (Figeac, Clinet, Clos-Fourtet, etc.) mais beaucoup seront bons dès leur jeunesse. Pour ceux qui connaissent mon système de notation, aucun vin n’a eu les cinq étoiles des vins exceptionnels, mais il y a beaucoup de quatre étoiles (excellent). Les prix, comme presque chaque année, seront en hausse, que l’on espère modérée.

 

En tout cas, on peut miser sur les crus bourgeois du Médoc (Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis) y compris les petits prix. Pour les appellations régionales, Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien sont d’incontestables réussites, tandis que Margaux est en petite forme à quelques exceptions près. Les Graves sont très bons en blanc et en rouge, lorsqu’on ne les maltraite pas, et quant à la rive droite tout est bon, en particulier à Pomerol que j’ai rarement aussi bien goûté (depuis 1998 en tout cas).

 

Comme chaque année, le temps me fault pour rendre visite à tous les châteaux, il me manque donc certains vins importants (notamment Mouton, apparemment très réussi), ce que je regrette. Si l’occasion m’en est donnée, je complèterai dans les prochaines semaines.

 

Les grands vainqueurs (de ce que j’ai eu le temps de goûter) : Figeac, Pichon-Baron, Pontet-Canet, Clerc-Milon, Lagrange, Clinet, Clos-Fourtet, Canon

 

La grande déception : Lynch-Bages 

 

Ceux qui ont lu (ou relu) le commentaire de 2015 constateront que le seul vin en commun est Lynch-Bages, mais comme grande déception. Si ça continue, nous allons devoir former un comité pour le retour du vrai Lynch-Bages, en attendant je vais aller boire mes 86 et mes 70. Quant aux grandes réussites, aucun vin n’était mentionné en 2015, preuve que je ne fais pas de favoritisme ! 

 

Pour la notation : pas de 5 * cette année, mais pas de zéro non plus. Les bons vins commencent à deux *, trois c’est très bon, et quatre excellent. Une étoile : peut mieux faire, doit mieux faire…

 

 

APPELLATION

NOTE

COMMENTAIRE

 

 

 

 

de 0 à 5*

 

 

 

(les vins non dégustés apparaissent, mais ne sont pas notés)

 

 

 

SAINT-ESTEPHE

 

 

 

 

 

2èmes crus

 

 

Cos-d'Estournel

 

 

Les Pagodes de Cos

 

 

La Goulée by Cos

 

 

Montrose

 

 

La Dame de Montrose

 

 

 

 

 

3èmes crus

 

 

Calon-Ségur

 

 

 

 

 

4èmes crus

 

 

Lafon-Rochet

**+

bon, bien fait, peut-être un peu court

 

 

 

5èmes crus

 

 

Cos-Labory

***+

très belle progression ces dernières années, à encourager

 

 

 

Crus Bourgeois

 

 

Beau-Site

**

bon vin

Haut-Marbuzet

 

 

Le Crock

***

très bon et très facile d'accès

Les Ormes de Pez

**+

toujours bon en primeurs

Lilian-Ladouys

**+

très belle progression de ce vin

Meyney

**+

très beau vin

Pez

**

joli vin

Phélan-Ségur

**

bon vin mais on en attend mieux

Tour de Pez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PAUILLAC

 

 

 

 

 

1er cru

 

 

Mouton-Rothschild

 

 

Le Petit-Mouton

 

 

Aile d'Argent

 

 

Lafite

 

 

Carruades de Lafite

 

 

Latour

 

 

Les Forts de Latour

 

 

Pauillac de Latour

 

 

 

 

 

2èmes crus

 

 

Pichon Baron

***+

très beau vin

Pichon Comtesse

***

joli vin, manque un peu de profondeur par rapport à son voisin

réserve de la Comtesse

 

 

 

 

 

4ème cru

 

 

 

 

 

Duhart-Milon

 

 

 

 

 

5èmes crus

 

 

Armailhacq

***

en progrès

Batailley

*+

convenable

Clerc-Milon

***+

en constant progrès, une valeur sûre 

Croizet-Bages

**+

assez agréable

Grand-Puy-Ducasse

**

agréable, comme souvent

Grand-Puy-Lacoste

**+

correct, donc décevant (pour la seconde année consécutive)

Haut-Bages-Libéral

*+

vin assez moyen pour l'appellation et le millésime

Haut-Batailley

 

 

Lynch-Bages

*

une déception depuis cinq ans, rendez-nous Lynch-Bages !

Lynch-Moussas

**

correct

Pédesclaux

**+

 des progrès encourageants, à la mesure des moyens investis

Pontet-Canet

***+

toujours excellent

 

 

 

 

 

 

SAINT-JULIEN

 

 

 

 

 

2èmes crus

 

 

Léoville-Poyferré

**

agréable en attaque, un peu court

Léoville-Barton 

*+

court et trop juste

Gruaud-Larose

***

toujours régulier dans la qualité

Ducru-Beaucaillou

 

 

Léoville-Las-Cases

 

 

 

 

 

3èmes crus

 

 

Lagrange

***+

voici un des vins les plus intéressants pour l'amateur, grande qualité, prix raisonnable

Langoa-Barton

***

depuis plusieurs années sa qualité se révèle au-dessus de son cousin

 

 

 

4èmes crus

 

 

Beychevelle

***

belle réussite pour ce cru

Branaire-Ducru

***+

encore une belle réussite

Saint-Pierre

*

quelconque

Talbot

**

assez bon

Connétable de Talbot

 

 

 

 

 

Crus Bourgeois

 

 

Gloria

**

là encore, régulièrement supérieur à son aîné mieux classé

Lalande-Borie

 

 

Moulin Riche

 

 

Du Glana

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARGAUX

 

 

 

 

 

1er cru

 

 

Margaux

****

très réussi, très typé cabernet donc peu facile, dense et prometteur

Pavillon Rouge

***

plus abordable, belle présence, un des bons Pavillon rouge

Pavillon Blanc

***

même si je trouve absurde un blanc à Margaux, très belle réussite

 

 

 

2èmes crus

 

 

Brane-Cantenac

**

dans la moyenne

Durfort-Vivens

***

une belle réussite, en progrès

Lascombes

*+

déséquilibré et excessivement tannique

Rauzan-Gassies

*

peu d'intérêt

Rauzan-Ségla

**+

joli vin mais un peu court

 

 

 

3èmes crus

 

 

Boyd-Cantenac

 

 

Cantenac-Brown

*+

toujours peu intéressant

Desmirail

**

agréable

Malescot-St-Exupéry

**+

assez bon

Giscours

*

décevant

Kirwan

**+

une réussite, de la matière et de l'équilibre

Marquis-d'Alesme Becker

 

 

Palmer

***

belle intensité, tannins soyeux, élégant, mais à quel prix ?

Alter Ego

**

joli vin simple, à voir en fonction du prix

Issan

 

 

Ferrière

**

honnête performance

 

 

 

4èmes crus

 

 

Pouget

 

 

Marquis de Terme

*

médiocre

Prieuré-Lichine

*

assez tannique et c'est tout

 

 

 

5èmes crus

 

 

Dauzac

*+

correct

du Tertre

*

sans intérêt

 

 

 

Crus Bourgeois

 

 

d'Angludet

*

quelconque

Bel-Air-Marquis d'Aligre

 

 

Labégorce-Zédé

 

 

Siran

***

une belle régularité de ce cru

Labégorce

**

agréable, à suivre

Monbrison

*-

ne vaut pas zéro, mais s'en rapproche !

La Tour de Mons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-EMILION

 

 

 

 

 

1ers crus A

 

 

Cheval-Blanc

****

un très bon millésime, dans la continuité de 2015

Le Petit Cheval

*

difficile d'y trouver un intérêt

Ausone

****

toujours dans l'excellence

la Chapelle d'Ausone

***

certainement un des meilleurs seconds vins de Bordeaux

Angélus

***

joli vin tout rond, de la matière et du plaisir

le Carillon de l'Angelus

**

assez réussi

Pavie

 

 

 

 

 

1ers crus B

 

 

Beauséjour-Bécot

 

 

Beauséjour-Duffau

 

 

Belair

 

 

Canon

***+

quelle finesse et quelle élégance ! Un futur grand classique

Figeac

****+

le vin qui m'a procuré le plus d'émotion cette année

Clos-Fourtet

***+

puissant et riche mais équilibré par les tannins, bravo

La Gaffelière

 

 

Magdelaine

 

 

Troplong-Mondot

**+

joli vin

Trottevieille

 

 

 

 

 

Autres Crus

 

 

Balestard-La-Tonnelle

**

agréable, sans plus

Bellevue

***

manquant de recul sur ce vin, je ne juge que la cuvée de l'année: excellent !

Berliquet

 

 

Canon-La-Gaffelière

**+

sur un vin que j'aime peu, une assez bonne réalisation

Cap de Mourlin

*

amertume et manque de charme

Clos des Jacobins

*

grande platitude

Dassault

**+

une propriété en constante progression, une réussite

Daugay

**+

belle réalisation

Ferrand

 

 

Fombrauge

*

caricature des vins passés de mode, surextraits et body-buildés

Fonplégade

 

 

Franc-Mayne

**+

très agréable

Grand-Mayne

*

très quelconque

Grand-Barrail-Lamarzelle-Figeac

 

 

grand Corbin

**

bon vin

Grand-Corbin-Despagne

 

 

Haut-Simard

**+

un joli vin comme souvent

Jean-Faure

**

régulier dans la qualité

La Couspaude

*+

correct sans plus

La Dominique

**

correct sans plus

La Fleur de Boüard

**+

le phare de son appellation reste une valeur sûre

Le Plus de la Fleur de Boüard

*

je ne  comprends pas ces cuvées body-buildées, donc je m'abstiens

La Tour du Pin

 

 

La Tour Figeac

*+

assez agréable mais sans profondeur

Larcis-Ducasse

 

 

Larmande

*

pas le pire millésime de ce château

Laroze

*

assez quelconque

Pavie-Decesse

 

 

Pavie-Macquin

 

 

Quinault L'Enclos

**+

joli vin flatteur, mais le 2015 était si grand qu'il souffre de la comparaison

Ripeau

*+

en plein renouveau, ce vin retrouve un certain allant. À suivre.

Soutard

*

sans grand intérêt ni défaut

Villemaurine

***

belle réalisation d'un vin que je connais peu

 

 

 

POMEROL

 

 

 

 

 

Beauregard

**

bon vin, mais j'en attends mieux

Belgrave

 

 

Clinet

***+

très bon, puissant, équilibré

Clos du Clocher

*

sans intérêt

de Sales

 

 

Feytit-Clinet

 

 

Gazin

***

très bon et en finesse

La Cabanne

**

assez bon 

La Conseillante

***+

excellent en tous points

La Croix de Gay

**+

un très beau vin très agréable

La Fleur de Gay

*

déçu de cette cuvée un peu grossière

La Fleur-Petrus

 

 

La Grave Trigant de Boisset

 

 

La Pointe

**

bon vin

La Violette

 

 

Lafleur

 

 

Latour

 

 

Le Bon Pasteur

**

manque d'équilibre et de finesse mais correct

Le Pin

 

 

L'Eglise-Clinet

 

 

L'Enclos

*

aucun intérêt

L'Evangile

 

 

Nenin

*+

agréable mais un peu léger

Petit-Village

**

très agréable

Petrus

****

un très bon Petrus singulier, plaisant sans être excessif

Rouget

**+

toujours bon et régulier

Taillefer

 

 

Trotanoy

 

 

Vieux Certan

 

 

 

 

 

 

 

 

PESSAC-LEOGNAN

 

 

 

 

 

Haut-Brion

 

 

La Mission-Haut-Brion 

 

 

Haut-Brion blanc

 

 

La Mission-Haut-Brion blanc

 

 

La Chapelle

 

 

La Clarté

 

 

Clarence de Haut-Brion

 

 

 

 

 

Bouscaut

*

étonnant au vu des bons vins de ces dernières années

Bouscaut blanc

*

un des moins bons graves blanc

Carbonnieux blanc

**

assez bon

Carbonnieux rouge

***

très réussi

Les Carmes-Haut-Brion

***

un très bon vin, qui écrase malheureusement la typicité Pessac

Domaine de Chevalier blanc

***

toujours réussi

Domaine de Chevalier rouge

***+

de mieux en mieux, d'année en année

Fieuzal blanc

*+

moyen

Fieuzal rouge

*

une déception

de France

**

convenable

de France blanc

**

assez bon

Haut-Bailly

 

 

La Louvière blanc

*

moyen

La Louvière rouge

*

trop tannique et sans envergure

Larrivet-Haut-Brion

**

agréable

Larrivet-Haut-Brion blanc

**+

échantillon un peu froid mais élégant

Latour-Martillac blanc

**+

à son bon niveau habituel

Latour-Martillac rouge

*

très tannique, mais sans grande matière

Malartic-Lagravière blanc

***

très bon

Malartic-Lagravière rouge

**

correct

Olivier blanc

***

belle réussite

Olivier rouge

*+

bon vin mais un peu court

Pape-Clément blanc

**

franchement en progrès

Pape-Clément rouge

**+

le terroir a beau être exceptionnel, la surextraction le gâche un peu

Le Clémentin

 

 

Picque-Caillou

***

très grande cuvée pour ce château

Smith-Haut-Lafitte

**

toujours trop tannique à mon goût mais belle matière

Smith-Haut-Lafitte blanc

***